Service comptabilité des écoles primaires
5, rue des capucins
CS 30222
22 000 SAINT BRIEUC


Téléphone
(N° Direct) : 02-96-68-21-23

Courriel : stephane.morcet@enseignement-catholique.bzh

 



Stéphane MORCET

Comptabilité des écoles primaires,

Maintenance Informatique,
Webmaster



Le Service Comptabilité de l’UDOGEC a pour but d’aider les responsables des OGEC du 1er degré
dans la tenue de la Comptabilité par l’utilisation notamment de moyens informatiques et d’aboutir annuellement
à la présentation du compte de fonctionnement, du compte de bilan et de l'analyse sectorialisée des activités
propres à chaque établissement.

I) Le service

Date de création : Année scolaire 1988-1989.

Développement et informatisation : depuis décembre 1994.

Personnes chargées du suivi des dossiers : Stéphane MORCET, Sylviane REBINDAINE et Laurence LE NECHET.

Adhésion : par année scolaire.

Nombre d’OGEC adhérents à ce jour : 120.

 

II) Le Principe

1) Saisie des écritures de trésorerie à partir des relevés de banque par la (ou les) personne(s) chargées de la comptabilité de l’école à l’aide d’un utilitaire de saisie (hébergé sur un serveur sécurisé distant, et via une connexion internet classique) voir le masque de saisie du logiciel

2) Après enregistrements, les écritures sont récupérées par l'UDOGEC pour contrôle, intégration et modifications éventuelles.

3) Le Bilan d’ouverture, la comptabilisation des éléments de salaire (pour les écoles adhérentes au service PAIE), le suivi informatique et comptable durant l’année, l’élaboration des travaux d’inventaire (comptabilisation des dettes et produits à recevoir au 31 août de chaque année, amortissements, provisions, etc ...), l'élaboration des comptes de fonctionnement et du bilan sont réalisés par l'UDOGEC.....

....qui assure aussi également la transmission de ces résultats financiers à la D.D.FI.P. (Direction Départementale des FInances Publiques).

____________________________________________

Ce service permet une présentation cohérente et fiable des comptes transmis à la D.D.FI.P. des Côtes d'Armor qui, dans le cadre de la loi Debré, assure le contrôle financier des établissements scolaires et l’utilisation des subventions.